Izakaya Japonais: Kohaku dans la Ville de Shizuoka!

Service: Très amical et accueillant. Excellentes explications.
Ėquipment: Grande propreté et belles toilettes
Prix: Appropriés
Points forts: Gastronomie traditionnelle et moderne d’ izakaya. Cuisine inventive rehaussée par l’introduction de concepts européens. Produits marins exceptionnels. Belle liste de sakés. Vins et autres alcools sur le menu. Grande utilisation de produits locaux marriés avec des ingrédients d’autres préfectures!

C’est toujours avec un immense plaisir de découvrir un nouvel izakaya en dépit du fait que j’habite dans la Ville de Shizuoka depuis 38 ans!

Situé le long de la Rue de Shichiken-Cho qui est récemment devenue une “allée cachée” avec la disparition des cinémas qui ont déménagé au 9ème étage du Magasin Cenova, ce restaurant est tout simplement en train de contribuer à la renaissance de cet intéressant quartier qui en fait est en train de se reconstruire à grands pas dans notre ville de Shizuoka!

Un menu ré-écrit au pinceau tous les jours est toujours un signe favorable au Japon!

Takashi Kawauguchi/川口貴士さん y travaille tous les jours midi et soir avec une passion désinterressée pour son art. Sa famille, surtout sa mère qui est une source inépuisable de l’histoire locale, et à l’occasion son père et sa soeur l’aident le soir. Son père m’avait d’ailleurs bien surpris quand il mentionna le fait que j’avais l’habitude de fréquenter un izakaya du nom de « Wa no Ji », disparu depuis, à la fin des années 70! Il doit connaître quelques-uns de mes « secrets »!

Une petite mais traditonnelle entrée.
Excusez-moi bien pour la photo floue mais il s’agissait d’une nuit d’encre et pluvieuse de surcroît!
Comme je vais bientôt écrire sur leur déjeuner (apparemment ils servent un curry extravagant ave toutes sortes de “toppings”!) je vous promet une meilleure photo!

Encore une belle calligraphie!

Le restaurant était vide quand nous y sommes entrés à 7:00 mais nous avions vite compris que tout était presque réservé! Soyez prévenus!
Réservez une place au comptoir, ce qui vous permettera de partager une conversation géniale avec le chef et les habitués!

Si vous ne lisez pas le japonais, pas d’inquiétude. Il y aura sûrement quelqu’un qui se fera le plaisir de vous expliquer!
Bon, si vous lisez le japonais prenez votre temps avant de choisir vos plats car il y en a assez pour vous tenter de revenir chaque semaine!!

Très Japonais et traditionnel!

Une grande attention aux petits détails avec un plateau individuel pour vos assiettes et coupes!

Grand choix de boissons, surtout des sakés locaux et des shochous de tout le Japon!!
Mais il serait peut-être une bonne idée de demander des conseils au maître du séant tout d’abord!!

Ces sakés haut de gamme de la Préfecture de Shizuoka n’étaient pas sur le menu!

Ni même ceux-ci de la Préfecture de Yamanashi n’y étaient pas!

Vous vous trouvez dans la Préfecture de Shizuoka qui possède la mer la plus riche du Japon. Il est alors absolument impératif de commander une assiette de sashimi qui incluera une majorité de produits locaux que vous ne découvrirez certains nulle part ailleurs à moins d’épuiser un portefeuille bien rempli!

La spécialité de Shizuoka, de fraîches sakura ebi/crevettes cerise entourées de maguro akami/thon maigre, aji/un sorte de gros chinchard et du saba/maquereau!

Une autre rare spécialité de Shizuoka, shirasu crû/alevins de sardine épaulés par un autre célèbre poisson de notre contrée, katsuo/ bonite en sashimi!
Je connais beaucoup de gens à Tokyo qui ne feraient le voyage que pour y goûter!

Mais comme tous les izakayas qui méritent leur réputation, ce sont les plats cuisinés qui attirent l’attention à Kohaku!
Terrine de foie fait maison! Pour un Français que je suis je vous assure que cela en vaut le coup!

En France les pâtés et les terrines font la différence dans nos bistros en France, mais ici au Japon ce sont les satsoumaage/friture de beignets de pâte de poisson et de légumes finement coupés qui vous diront quels sont les bons izakayas!

Je vais être obligé d’oublier mes autres izakayas pendant quelque temps à cause du trop grand nombre de petits plats à savourer à Kohaku:
Kakuni/角煮! Porc Dongpo (ventrèce de porc)!

Chef Kawaguchi prend un temps énorme à mijoter son kakuni, et il le fera frire soupoudré de maïzena avant au dernier moment! Ce plat Chinois/Japonais est tout simplement incontournable!

Avec tous les sakés que nous savourions ce soir-là il y avait quand même une limite physique à ce que nous pouvions ingurgiter en un seule soirée. Donc nous avions décidé de conclure avec une autre spécialité de Kohohaku qui n’est pourtant pas japonaise: Daube de queue de boeuf!

Une vraie spécialité européenne ou américaine avec de vraies frites énormes!
Avec la sauce qui restait nous avions demandé au Chef de nous préparer un plat de pâtes “sur le pouce”, ce qui fut fait sans sourcillier. La soeur de Takashi vint gratter du parmesan au-dessus de notre assiette au moment du service sans qu’on ai eu à lui demander!
Vraiment une grande attention aux petits détails!

Prochainement ce déjeuner au curry!

KOHAKU/旬彩こはく

420-0085 Shizuoka Shi, Aoi Ku, Shichiken-Cho, 18-1, PIVOT Shizuoka, 1F
Tel.: 054-221-0589
Heures d’ouverture: 11:30~14:30, 17:00~23:00

SITES RECOMMANDÉS

So Good Sushi Restaurant, Nice, France
Navigating Nagoya by Paige, Shop with Intent by Debbie, BULA KANA in Fiji, Kraemer’s Culinary blog by Frank Kraemer in New York,Tokyo Food File by Robbie Swinnerton, Green Tea Club by Satoshi Nihonyanagi in Shizuoka!, Mind Some by Tina in Taiwan, Le Manger by Camille Oger (French), The Indian Tourist, Masala Herb by Helene Dsouza in Goa, India, Mummy I Can Cook! by Shu Han in London, Pie
rre.Cuisine
, Francescannotwrite, My White Kitchen, Foodhoe, Chucks Eats, Things that Fizz & Stuff, Five Euro Food by Charles,Red Shallot Kitchen by Priscilla,With a Glass, Nami | Just One Cookbook, Peach Farm Studio, Clumsyfingers by Xethia, PepperBento, Hapabento, Kitchen Cow, Lunch In A Box, Susan at Arkonlite, Vegan Lunch Box; Tokyo Tom Baker, Daily Food Porn/Osaka, Only Nature Food Porn, Happy Little Bento, J-Mama’s Kitchen, Cook, Eat, Play, Repeat, Bento Lunch Blog (German), Adventures In Bento, Anna The Red’s Bento Factory, Ohayo Bento,

SITES DE DÉGUSTATIONS RECOMMANDÉS:

-Saké: Ichi For The Michi by Rebekah Wilson-Lye in Tokyo, Tokyo Through The Drinking Glass, Tokyo Foodcast, Urban Sake, Sake World
-Vin: Palate To Pen, Warren Bobrow, Cellar Tours, Ancient Fire Wines Blog
-Bière: Another Pint, Please!, Beering In Good Mind: All about Craft Beer in Kansai by Nevitt Reagan!
ABRACADABREW, Magical Craftbeer from Japan
-Whisky: Nonjatta: All about whisky in Japan by Stefan Van Eycken
-Potterie japonaise pour vos boissons favorites: Yellin Yakimono Gallery

SITES NON-GASTRONOMIQUES NÉANMOINS RECOMMANDÉS

<a href= »http://hai-oku.com/en »>HIGHOCTANE/HAIOKU by Nick Itoh</a> Ville de Shizuoka

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s