Bentos du Dragon 1~10

1)

Les « bento/弁当 », repas empaquetés que les Japonais(es) iront manger sur leur lieu de travail, d’études ou de loisirs, sont en train de gagner nos contrées et j’ai pensé que ceux qui m’ont été préparés par un certain Dragon pourraient devenir une utile référence pour ceux qui seraient tentés d’en confectionner.

Au moins ils ont le mérite d’être authentiques et faits maison!

Le Dragon avait quelques problèmes ce matin-là avec pas mal de restes de riz étuvé à arranger!
Que cela ne tienne, il sufffisait d’en faire un curry à la mode japonaise!

Tout d’abord elle fit revenir toutes de légimes coupés en petits morceaux dans de l’huile d’olive, un peu de sel et du poivre: piment rouge, jaune et vert, pousses de maïs, et même des tranches d’olives noires et de cornichons français. Ell laissa le tout refroidir unpeu avant de continuer.
Pendant ce temps elle fit rchauffer le riz dans son pot et y ajouta beaucoup de mélange de curry en poudre.
Une fois le riz bien cuit/frit avec les épices elle y ajouta les légumes et fit revenir le tout!

Elle mit le riz de côté et prépara un « ébi-mayo ». « Ébi » veut dire (large) crevettes et « mayo » tout simplement mayonnaise.
Au-dessus d’un feu doux elle fit frire les crevettes dans une poêle teflon avec de l’huile d’olive et un peu de sel et poivre. Quand les crevettes furent à moitié cuites elle y ajouta de la  mayonnaise et les fit frire jusqu’à satisfaction.
Elle remplit la boîte principale de riz au curry qu’elle surmonta de crevettes et de quelques morceaux de citron pour plus d’assaisonnement.

dans l’autre boîte elle arrangea une salade de fruits et de légumes: mesclun, de la ficoïde glaciale, du fromage, de la mangue et des myrtilles!

Belle combinaison d’ingrédienst et beaucoup de nutriments dont on a si besoin par ces temps de chaleur!

Et délicieux!

Note: les boîtes de bento sont des boîtes exclusivement fabriquées par un artiste de la Préfecture de Shizuoka à l’aide de bois de cèdre et de lanières décorce de cerisier de la même Préfecture et de la lacque chinoise!

————————
2)

Les « bento/弁当 », repas empaquetés que les Japonais(es) iront manger sur leur lieu de travail, d’études ou de loisirs, sont en train de gagner nos contrées et j’ai pensé que ceux qui m’ont été préparés par un certain Dragon pourraient devenir une utile référence pour ceux qui seraient tentés d’en confectionner.

Au moins ils ont le mérite d’être authentiques et faits maison!

II n’y a pas moins de 12 variétés de boeuf wagyou dan sla préfecture de Shizuoka!
Le dragon en a trouvé des tranches (très fines) de kouroge wagyu/黒毛和牛/Wagyu de boeuf à poil noir élevé dans la Préfecture de Shizuoka en solde!

Elle prépara des o-nigiri/boules de riz pour un copieux bento facile à manger dans un corbeille de bambou tressé!
Pouvez-vous deviner comment ces o-nigiri ont été faits?

Elle confectionna ces  nigiri avec du riz fraîchement étuvé mélangé avec hijiki/algue sucrée etdes graines de sésame doré, le tout enveloppé dans des feuilles de shiso vert.
Pour la seconde sorte de nigiri, elle mélangea tout d’abord le riz avec tiges de wasabi macérées à la amsion et des pickles de concombre à la manière de Kyoto. Elles les enveloppa ensuite avec tranches fines de boeuf wagyou préalabelement sutées en sauce!
Absolument délicieux!
Et extravagant!
Pour la finition elle ajouta des pickles de gourde faits maison.

La boîte d’appoint était composée d’une salade et un dessert dans une boîte de de cèdre rectangulaire avec une partition:

la salade contenait des mini mais, du goya/gourde amère, des carottes et des graines de sésame ainsi que des tomates fraîchement coupées.
Le dessert comprenait des myrtilles de Shizmidzou Ku, Ville de Shizuoka et des mabgues de l’ile d’ Ishigaki, Okinawa!

Un seul mot pour ce bento: une cadeau!
———————–
3)

Les « bento/弁当 », repas empaquetés que les Japonais(es) iront manger sur leur lieu de travail, d’études ou de loisirs, sont en train de gagner nos contrées et j’ai pensé que ceux qui m’ont été préparés par un certain Dragon pourraient devenir une utile référence pour ceux qui seraient tentés d’en confectionner.

Au moins ils ont le mérite d’être authentiques et faits maison!
Celà faisait quelque temps que le Dragon n’avait pas créé un bento avec du sushi, surtout des rouleaux de sushi!

De tels rouleaux de sushi sont des classiques du Dragon et il (elle) m’en a conconcté deux sortes avec un ingrédient en commun!!

Après avoir préparé le riz de sushi elle l’enroula autour de tranches de saumon fumé et de pâte de fromage pour le premier rouleau. Pour le deuxième elle enveloppa du saumon fumé et des cornichons français, le tout enroulé de feuilles de laitue au lieu d’algue séchée. Un rouleau de sushi à l’Européenne? Bien sûr! LOL

Elle compléta la boîte de sushi avec des tiges de wasabi marinées sur un lit de laitue et des haricots noirs sucrées et de la compote de châigne pour mon dessert.

Pour la boÎte d’apprê (dans une boîte « menpa » en cèdre lacquV):
Salade consistant de pommes de terre jaunes et violettes du jardin de sa famille et des olives noires sur un lit de laitue, des tagliatelles de carotte crûe, des cerneaux de noix et des prunes fraîches!

Comme d’habiyude beaucoup de couleurs et un bento très satisfaisant!
J’en avais certainement besoin durant cette saison humide de typhons!

———————————
4)

Chaque fois que nous voyageons en France ou en Nouvelle-Calédonie, nos deux destinations préférées à l’étranger, nous nous procurons autant de conserves que possible puisqu’elles sont toujours bien meilleur marché et qu’il est si facile de les accommoder de retour au Japon!

Le Dragon aime tout spécialement ces moules en escabèche à l’espagnole. Il est difficile d’en trouver de petite taille au Japon et elle les achète pour confectionner des « mazegohan/plats de riz riz mélangé »!

Le riz contenu dans cette boîte de cèdre nu rectangulaire n’offre aucune véritable difficulté à préparer:
Après avoir étuvé le riz, elle lui a ajouté tout le contenu de la conserve, l’huile inclue, et a mélangé le tout avant que le riz ne refroidisse.
Elle y ajouta une petite note avec des pousses de poireau finement ciselées pour plus de couleurs (et de vitamines!).

Plus on regarde de près, plus cela a l’air appétissant!

Mais le fait de retourner à l’abondance des légumes dans la cuisine japonaise après tous ces plats lourds (et délicieux) est certainement une bénédiction!

La salade consistait de pommes de terre violettes et jaunes du jardin de la famille du Dragon, des olives noires, du maïs,et des « ice plants » sur un lit de laitue avec des cerises noires comme dessert. Belles couleurss!

Deux autres salades pour aider mon système à oublier toutes ces belles terrinnes et pâtés ingurgités en France:
-Restes de poulet, tomates, graines de sésame et perits concombres.
-Piments doux de trois couleurs différentes légèrement frits.

J’aurais pu baptiser ce bento, « Bento des liens franco-japonais »! LOL

En tous cas, très coloré, délicieux et sain!
———-
5)

Des oeufs normaux seraient un peu trop gros pour des  Scotch Eggs dans un bento, donc le Dragon utilisa des oeufs de caille faciles à trouver dans les supermarchés au Japon tout au long de l’année!
Ceal permet de les présenter d’une façon mignonne et appétissante!

Pendant que le riz était étuvé elle enveloppa des oeufs de caille bouillis au préalable dans de la farce de boeuf assaisonné avec un peu de sel et de poivre qu’elle rendit plus consistante avec des miettes d epain. Elle fit ensuite frire les boulettes à feu doux avec de l’huile d’olive et les finit dans une sauce térriyaki avant de les laisser refroidir complètement.
Une fois le riz étuvé prêt elle en remplit une boîte de cèdre laqué « Mempa » (exclusivement fabriquée artisanalement dans la Préfecture de Shizuoka!)et l’agrémenta de persil frais.

Pour une meilleure présentation elle plaça deux Scotch Eggs coupés en deux moitiés de chaque côté d’une boulette entièree pour montrer aussi bien le contenu que leur surface brillant de sauce tériyaki. Pour la décoration elle ajouta des pickles (violets) de concombre à la mode de Kyoto.

La deuxième boîte  fut conçue pour complémenter le dessin d ela première et d’ajouter les vitamines et les fibres pour un repas entier:
Salade de laitue, carotte et broccoli bouillis, tomates, avocat, cerneaux de noix, fines racines de bardane japonaise et des mini melons marinés.
Et pour le dessert des cerises américaines!

Une fois de plus beaucoup de couleurs pour un repas entier succulent!

———
6)

Les bentos n’ont pas besoin d’être préparés exclusivement avec des ingrédients Japonais. En fait il est souvent difficile pour des familles Niponnes de se limiter à une tell econsidération lorsqu’on considère l’abondance et la variété des produits importés, surtout les conserves!

Chaque fois que nous voyageons en France ou en Nouvelle-Calédonie (qui n’est qu’à  huit heures de vol), nos deux destinations principales pour de longues vacances (rares!), nous faisons toujours provision de conserves qui sont toujours bien meilleur marché et plus faciles à transporter dans nos valises! Leur accord avec la gastronomie Japonaise ne pose aucun problème! Saviez-vous par exemple qu’il existe des bars/restaurants « conserves » au japon?

Nous avons un faible pour des moules en escabèche Espagnoles qui sont malgré tout difficiles à trouver au Japon, surtout la petite variété. On les achète touours avec l’idée de préparer un « mazegohan/riz mélangé »!

Cette boîte consacrée au riz ne pose guère de difficultés et son concept peut être développé presqu’à l’infini:
Après avoir étuvé le riz, on y mélange tout le contenu de la boîte de conserve, huile comprise pendant que le riz est encore chaud. Ajoutez des épices au besoin!
Pour la finition on y ajoute des poireaux fins (ciboulette) ciselés pour plus de couleur et de vitamines!

De plus près on se rrendra facilement compte de l’aspect vraiment appétissant!

Notez les graines de sanshyo/山椒滝/poivre Japonais (aussi appelé poivre de Shishueng) marinées!

Par contre je peux vous assurer que tous ces légumes qu’on mange au japon sont une véritable bénédiction pour nos corps alourdisp ar tant de bonnes choses mangées en France!

La salade consiste de pommes de terre rouges, violettes et jaunes du jardin de la famille du Dragon, d’olives noires, de maïs et de « ice plant/ficoïde glaciale » (très en vogue au Japon ces dernières années!) sur un lit de laitue et des cerises pour le dessert. Beaucoup de belles couleurs!

Deux autres salades pour m’aider à me guérir de toutes ces terrines at pâtés que j’ai ingurgités en France:
-Filets de bréchet de poulet (« sasami /ささ身 » en Japonais), tomates, graines de sésame et concombre (concombre Japonais qui est bien plus petit et consistant que les nôtres.
-Piments de trois couleurs légèrement frits.

J’aurai pû intituler ce bento, « le lien entre la France et le Japon »! LOL

De toute façon tout en couleurs, très sain et si appétissant!
——————————
7

Durant deux jours de pluies torrentielles accompagnées de grêle, tonnerre, éclairs et inondations, les cultivateurs et pêcheurs du coin ne se sont certainement pas aventurés au dehors tous comme les femmes (ou les hommes) qui ont dû rester chez elles et concevoir un bento avec ce qui pouvait bien rester dans le réfrigérateur!

Le Dragon a étuvé du riz avec toutes sortes de restes!!

Elle a mélangé le riz avec du  « Tchikaka/mixture de miettes de bonite et du « fromage » et en aussi placé au dessu du riz avec de l’algue séché coupée en fines lamelles. Riz très goûteux!
Pour lui donner un peu plus de zeste elle a aussi ajouté des pickles de gigmebre préparés par sa mère.

Elle a fait ensuite bouillir des haricots verts et des carottes qu’elle servit assaisonnés de sésame noir moulu avnt de les placer sur le riz.
Elle fit cuire du saumon frais sur le grill avant d ele frire dans de la sauce de soja et le laissa refroidr avant d el’ajouter sur le riz.
Finalement elle décora le tout avec sa spécialité, des oeufs mollets marinés saupoudrés de graines de sésame!

Pour la salade et le dessert, le Dragon arrangea ensemble de la laitue fraîche, des petits melons marinés, des prunes dénoyautées, des cerises et des tranches d’orange!

Un bento pour vous remonter par mauvais temps!
————————————-
8)

J’ai appeé ce bento du Dragon,  « Bento de Légumes et Poulet Tériyaki et Tamagoyaki », mais j’aurais pu aussi le nommer « Oyako/Bento  Parent et Enfant » comme is appellent ici au Japon une telle combinaison de poulet et d’oeufs!!

Le Dragon prépara tout d’abord un intéressant mamé mazegohan/riz étivé mélangé avec plusieurs sortes de haricots, c’est à dir e salade de haricots, et des restes de fève set petits pois bouillis.

Belles couleurs et très nourrissant!

Lae contenudeuxième boîte en cèdre verni était une petite palette que pour une fois je pris mon temps d’admiere tou en la savourant!

Le Dragon concocta deux sortes de roleaux avec des files de bréchet/sasami:
L’un contenant des asperges vertes naines,
l’autre des lamelles de carotte et des tiges et feuilles de wasabi marinées maison (impossible à faire en dehore de la Préfecture de Shizuoka!).
Elles les fit frire entiers dans une sauce tériyaki avant de les découper en maorceaux de taille pratique égale.
malheureusement je ne peux pas vous donnner la recette de la sauce tériyaki car le Dragon tient à garder ses petits secrets!

Elle ajouta des rouleaux de tamagoyaki/omelette japonaise decoupés dans la même taille (pour le dessert?) et beaucoup de légumes avec de la laitue fraîche et quelques piments sdoux autés.

Très nourrissant comme je l’ai déjà dit, appétissant et si coloré!
————————-
9)

Bon, pourquoi ai-je appelé ce Bento, » Couleur Orange » (rien à voir avec « Agent » ou Staley Kubrick »!)?
Il est certain que la couleur orange est omniprésente dans la photo mais aussi parmi les ingrédienst! J’aurais pu aussi appeler ce bento ,  « daidai/橙/orange en japonais »!
Incidemment, la couleur orange est aussi la couleur offficielle de la Préfecture de Shizuoka!

Ma douce (plus communément connue sous le nom de « Dragon »)s’est servie de cette couleur pour le « mazégohan/riz mélangé » qui contient des carottes finement ciselées. Elle en remplit une boîte et la sema de plusieurs petits pois provenant du jardin de sa mère pour plus de goût et un meilleur dessin.

Bon, quels sont les éléments « orange » dans la deuxième boîte?
En fait l’un d’entre eux est invisble?

La couleur orang est évidents dans l’eouf mollet sur la salade de pommes de terre, onion violet, olives noires et poivre rose flanqués de laitue cultivée dans la jardin famial.
J’essaye toujours d’encourager le Dragon d’inclure sa saade de pommes de terre! LOL

À part les délicieuse tomate la salade suit un concept intéressant: fines tranches de concombre, graines de sésame, tranches d’orange natsu mikan et crevettes bouillies, le tout assaisonné de  Daidai Koshio/poivre ornage, l’élément invisble!

Si le Dragon continue dans la même veine, ses bentos seront non seulement délicieux mais deviendront aussi des sujets de phptographie!
———-
10)

le  Dragon aime beaucoup préparer du sushi sous la forme de Chirashi pour mes bentos (et ses propres déjeuners!)  mais cela risque bien d’être le dernier pour quelque temps puisqu’elle se dit à court d’idées!
De toute façon celui-ci était une bonne idée!

Ce sushi Chirashi a été conçu en deux couleurs avec une nette séparation produite avec des pousses de daikon violettes!

Tout d’abord elle a confectionné des rubans d’omelette pendant que le riz cuisait. Ce n’est pas vraiment difficile à faire mais le résultat est spectaculaire!

Elle a ensuite fait frire de minces rubans de boeuf dans une sauce à elle (elle a refusé d’en divulguer le secret!) et les a laissé se refroidir.
Une fois le riz cuit (à l’étuvée) elle lui a ajouté du vinaigre de riz et un peu de sucre pour en faire un riz de sushi et l’a ensuite mélangé avec un pu du boeuf frit et des petits pois pour plus de consistance.
Elle a ensuite rempli une boîte avec ce riz et l’a recouvert à moitié de rubans d’omelette et à moitié de boeuf frit avec quellques petits poi et a tracé une frontière les deux avec des pousses de daikon violettes!

L’autre boîte conçue pour célébrer le printemps avec une salade de légumes et de fruits!

Broccoli bouilli et champignons marinés, laitue fraîche et petites tomates!

Pour le dessert, orange « Natsu Mikan », kiwi jaune et cerises importées!

Très satisfaisant et plaisant aussi bien pour les yeux que pour l’estomac!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Gourmet Tour du Japon

%d blogueurs aiment cette page :